Modave, Belgique

Olivier Servotte

Contexte

Olivier Servotte a repris en 1997 une partie de l’exploitation familiale en Blancs Bleu Belge. Depuis 2011, il a repris la totalité de celle-ci où il gère un cheptel d’environ 530 bêtes avec approximativement 250 vêlages. Aucune bête n’est engraissée sur l’exploitation.

La totalité des cultures est destinée à l’alimentation de bétail. Il y a 25 ha de maïs, 7ha d’épeautre, 5ha de fourrage raygrass – trèfle et 5 ha de luzerne. L’été, la majorité du troupeau pâture autour de la ferme ce qui permet à Olivier de pratiquer 90% d’IA. Dans un souci d’organisation, il ne pratique pas d’IA du 1er septembre au 1er décembre ni du 15 mars au 15 avril.

Etant toute la journée au contact de son troupeau et aidé d’un taureau Jersey vasectomisé, Olivier a déjà de bonnes performances de reproduction et suis bien la santé de ses animaux.

Challenges : Améliorer encore ses performances et son revenu tout en conservant un bon équilibre entre l’élevage et la vie familiale.

“Je pense avoir 230 vêlages sur 8 mois au lieu de 10 mois habituellement”
Olivier Servotte

SenseHub Beef

Olivier Servotte a été le premier éleveur viandeux wallon à utiliser le SenseHub beef. En partenariat avec l’AWE, l’outil a été installé en avril 2018 sur son exploitation. Les 200 boucles de monitoring eSense ont été posées sur les génisses mises à la reproduction ainsi que les vaches prêtes à vêler et à inséminer.

Olivier utilise essentiellement SenseHub via l’application mobile pour consulter les vaches en chaleur et suivre la santé du troupeau.

 

Résultats/Bénéfices

Après un peu plus de 6 mois d’utilisation, Olivier attend déjà plus de veaux pour 2019. “Je pense avoir 230 vêlages sur 8 mois au lieu de 10 mois habituellement.”

Les alertes chaleurs se sont vite avérées utiles car SenseHub a détecté des animaux que l’éleveur n’avait pas vu chauffer. Cet été, il aura utilisé des spirales sur seulement deux génisses, ce qui est moins que l’an passé. De plus, ce système engendre un gain de temps assez considérable.

Les alertes santé se sont révélées souvent justes. Ainsi, lorsqu’une vache a été soignée ou a eu une alerte, Olivier a pu suivre son rétablissement en suivant l’ingestion et la rumination sur son graphique Santé.